La récolte des graines au potager

Après avoir cultivé vos porte-graines, il vous faut passer à la récolte de ces fameuses graines. Lorsque nous récoltons les graines au potager, nous souhaitons conserver une variété qui nous plaît pour son goût, pour sa résistance aux maladies, pour sa productivité, pour son adaptation au climat, pour sa précocité… Ce sont ces critères qu’il faut rechercher lors de la culture de votre porte graine, ou de la cueillette de vos fruits. Ainsi lors de la récolte des graines pour maintenir ou améliorer une variété, une attention particulière sera apportée à la sélection des sujets. Cette sélection se fait sur pied pour les légumes annuels, alors qu’elle se fait sur la production de la première année (feuilles, racines, bulbes, tubercules) pour les légumes bisannuels. Plus il y a de porte-graines, plus il y a de chance d’encourager l’adaptation ou de profiter d’une mutation naturelle.

Sélection des sujets à récolter

Critères de sélection

Les critères de sélection sont les critères de la variété (si vous souhaitez conserver cette variété), ou bien vos propres critères si vous souhaitez l’adapter à votre utilisation. Si vous souhaitez fixer ces critères, une sélection sur plusieurs années sera nécessaire. Plus la variété de départ est éloignée de vos critères personnels, plus long sera le travail de sélection.

Les critères auxquels vous pouvez porter attention sont :

  • La période de production : légume précoce, légume tardif
  • La productivité : nombre et taille du légume
  • Le goût
  • La résistance aux maladies et parasites
  • L’adaptation au climat, à vos conditions de culture
  • La conservation (courges, légumes racines…)
  • La montée en graine
  • L’apparence du légume : couleur, forme…
En savoir plus sur les légumes autogames et allogames

Légumes annuels

Les légumes annuels sont sélectionnés sur place en marquant avec un bâton ou un ruban ceux qui remplissent nos critères (ou ceux de la variété conservée).

Légumes bisannuels

Les légumes bisannuels sont sélectionnés la première année de culture sur la partie aérienne, et sur la racine (si celle-ci est prélevée). La conservation des légumes racines doit être faite de manière appropriée pour ne pas risquer de perdre le porte-graine : attention aux rongeurs et à la pourriture. La récolte des graines est effectuée à la fin de la deuxième année de culture.

Récolte des graines

Ca y est, les graines sont formées ! Armez-vous, une journée sèche, d’une bonne paire de gant, de récipients et d’un sécateur, et partez à l’assaut de vos graines.

Récolte des tiges

En dehors des légumes fruits (les graines sont à l’intérieur), il vous faut couper les hampes florales, les tiges ou les ombelles lorsque les graines ne sont pas tout à fait sèches. Vous risquez sinon de les faire tomber par terre lors de la récolte. Les tiges sont alors mises à sécher dans un endroit à l’abri, sec et ventilé et hors de portée des oiseaux et rongeurs. Battez les tiges de manière à faire tomber les graines. Séparez les déchets ligneux des graines avant de les stocker. Un passage au congélateur est parfois nécessaire pour éliminer les indésirables (voir tableau).

Récolte des fruits

Les légumes fruits doivent être ramassés bien mûrs, voire en sur-maturité (aubergine). Les graines sont alors récupérées à la cuillère dans le fruit. Il est parfois nécessaire d’effectuer une fermentation de la récolte pour enlever la pulpe autour des graines (voir tableau). Mettez les graines à sécher avant de les stocker.

Stockage des graines

Les graines ont une durée de vie limitée : plus les graines sont âgées, plus le taux de germination sera faible. La durée de germination de la graine est fonction du légume, mais aussi des conditions de stockage (voir tableau).

Les graines récoltées doivent être rangées dans des récipients non hermétiques, soigneusement étiquetées, puis stockées dans un endroit frais et sec.

Lorsque la récolte de graines de tomate est petite, la fermentation n’est pas nécessaire : faites bien sécher vos graines sur un essuie-tout. Il suffira de découper l’essuie tout et le mettre en terre avec le nombre désiré de graines.

En savoir plus

Produire ses graines bio, Christian Boué, Terre vivante

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 5 =