Cultiver l’asperge en permaculture

Cultiver l’asperge au potager en permaculture nécessite un peu de patience puisque quelques années sont nécessaires pour l’implanter. Vous pouvez par la suite profiter de récoltes pendant une dizaine d’années environ, en amenant un peu de compost régulièrement. L’asperge aime la chaleur : installez-la dans un endroit ensoleillé, abrité du vent et des gelées tardives, idéalement contre un mur. Bien que vivace, la plante requiert un entretien régulier.

Planter l’asperge

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Semis-en-place.png.
Cultiver l'asperge au potager en permaculture

Semer en place

L’asperge peut être semée en place, les semis sont par contre difficiles à réussir, et vous devez attendre 5 ans avant la première récolte. Mieux vaut donc se dégoter des griffes (racines) âgées de deux ans en pépinière. Il ne vous reste ainsi plus que trois ans à attendre…

Planter les griffes

La préparation du sol se réalise à l’automne précédent la plantation : ameublissez et apportez du compost.

Quand : de février à avril
Où : directement en place, dans un sol drainé, en plein soleil
Comment : Creuser une tranchée de 30 cm de profondeur et de largeur. Réaliser une petite butte à l’intérieur de la tranchée et y déposer la griffe au somment en répartissant les racines de part et d’autre. Recouvrir de terre.

Choisir les variétés

Les asperges vertes n’ont pas besoin d’être butées et sont moins exigeantes sur le sol. Elles nécessitent cependant d’être épluchées.

Asperge verte : Voltaire
Violette : Rosalie
Asperge blanche : Argenteuil

L’asperge sauvage

L’asperge sauvage, asparagus acutifolius se trouve dans les maquis dans le sud de la France. Ce sont également ses turions que nous dégustons. Bien plus fins que ceux de l’asperge, ils se récoltent difficilement au pied de la plante piquante en mars-avril. Vous pouvez tenter de cultiver l’asperge sauvage dans votre jardin si vous avez un sol sec et caillouteux, ainsi qu’un climat méditerranéen.

Façon asperges

D’autres jeunes pousses de végétaux sauvages se consomment comme des asperges. Dégustez l’asperge des bois (loncomelos pyrenaicus), ou encore les jeunes pousses de houblon, de salsepareille, d’épilobe ou de sceau de Salomon à petites doses. Attention, la cueillette de plantes sauvages peut être interdite dans certains départements. Essayez de les installer dans vos massifs ou vos haies.

Comment réussir l’asperge en permaculture

Choisir un sol chaud et drainé

Des maladies cryptogamiques peuvent attaquer vos griffes si le sol n’est pas assez drainant.

Attendre le bon développement

Même si vous voyez les turions sortir les premières années, attendez 3 à 4 ans après plantation des griffes pour les récolter

Amender régulièrement

La culture de l’asperge est longue (une quinzaine d’années) : apportez régulièrement du compost au printemps ou à l’automne, après plantation.

Butter les asperges

L’asperge est cultivée sur une butte entretenue pour limiter toutes concurrences avec d’autres végétaux. Ils permettent également de garder tendre les turions. Les asperges blanches sont entièrement recouvertes, les violettes ont la pointe qui dépasse. Les vertes quant à elles n’ont pas besoin d’être butées.

Cultiver l'asperge au potager

Récolter l’asperge

Récoltez l’asperge 3 ans après plantation. Coupez les turions le plus bas possible (à l’aide d’une gouge à asperge si possible) tant qu’ils font moins de 1 cm de diamètre. Vous pouvez récolter environ 300 g d’asperges par m². Laissez chaque année 2 ou 3 turions grandir. Attention, si les turions de l’asperge sont comestibles, ce n’est pas le cas de ses baies rouges vifs.

Les ravageurs des asperges

Les cultures d’asperges dans un jardin diversifié subissent peu les attaques des ravageurs. Elles peuvent tout de même être la cible de la mouche de l’asperge ou des criocères (un petit coléoptère).

Dans un terrain mal drainé, attention aux maladies cryptogamiques. Si les pieds sont atteints du rhizoctone violet, arrachez-les et replantez-en d’autres plus loin.

Cultiver l’asperge : en autonomie au potager

Cultiver l'asperge en autonomie au potager : nombre de plants, surface nécessaire

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 21 =