Cultiver l’oseille en permaculture

Laissée de côté à cause de son goût acide, l’oseille est tout de même un légume utile à implanter au jardin. Vivace et nécessitant peu d’entretien, cultiver l’oseille au potager en permaculture permet de bénéficier d’un bon légume perpétuel tôt dans la saison. C’est en effet un des premiers légumes récolté. L’oseille fait partie de la famille des Polygonacées, comme le sarrasin, le rumex ou la rhubarbe. Riche en acide oxalique, la consommation de ses feuilles doit être raisonnable.

Semer l’oseille

Afin de protéger les semis des gastéropodes, semez l’oseille de préférence en godet.

Cultiver l'oseille au potager en permaculture

Semer en place

Quand : de avril à juin
Où : directement en place, ou en godet (caissette)
Comment : Semer quelques graines en poquet ou en godet dans un substrat léger. Eclaircissez : ne gardez qu’un pied par emplacement (ou godet).

Repiquer l’oseille

L’oseille est une plante vivace : plantez-la de préférence avec d’autres vivaces, dans un carré, en massif ou même au pied d’une haie. Repiquez l’oseille en pleine terre dès que le plant développe plusieurs vraies feuilles. Espacez-les tous les 30 cm.

Au potager en carré

Cultiver l'oseille au potager en carré

Au balcon

Vous pouvez cultiver l’oseille en pot. Attention cependant aux chaleurs : l’oseille aime les sols frais. Prévoyez un pot d’au moins 30 cm de profondeur.

En serre

L’oseille est une plante vivace est rustique qui ne présente pas d’intérêt à être cultivé sous abri.

Les variétés d’oseille

Oseille commune : Rumex acetosa
Oseille sanguine : Rumex sanguineus
Patience ou Oseille épinard : Rumex patientia – l’oseille épinard est une autre espèce de rumex. Légume sauvage, vous pouvez facilement l’implanter dans votre jardin.

Accompagner l’oseille

L’oseille se satisfait d’un sol frais et d’un exposition lumineuse mais ombragée. Elle prend peu de place. Vous pouvez donc facilement l’implanter dans un massif, au pied de vos petits fruits (cassis, groseille) ou même au pied d’une haie.

Réussir l’oseille en permaculture

Surveiller les gastéropodes

Surveillez la première année les limaces et escargots qui se régalent des feuilles. Les années suivantes, vous ne serez pas les premiers à la consommer, mais la racine a suffisamment de réserves pour repartir après leurs attaques.

Conserver un sol frais

Paillez vos pieds pour conserver la fraîcheur au sol.

Cultiver l'oseille au potager

Récolter l’oseille

L’oseille se récolte au fur et à mesure des besoins. C’est au printemps et à l’automne que les feuilles sont les plus tendres. Vous pouvez cueillir environ 200 g d’oseille par pied par an.

Les prédateurs de l’oseille

Les gastéropodes (limaces et escargots) se régaleront de votre oseille : patrouillez régulièrement pour ramasser les individus.

Multiplication de l’oseille

La façon la plus facile de reproduire l’oseille est la multiplication par division de touffe. Séparez le pied en deux à l’aide d’une bêche tranchante. Vous pouvez également la laisser monter en graines et les semer l’année d’après.

Cultiver l’oseille en permaculture : en autonomie au potager

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 17 =