Cultiver la courge en permaculture

Le choix des variétés est énorme et diversifié lorsqu’on choisit de cultiver la courge au potager ou au balcon. Elles rassemblent essentiellement trois espèces distinctes : les courges musquées (cucurbita moschata), les potirons (cucurbita maxima) et les courges (cucurbita pepo). Les courges partent à l’assaut du potager et certaines variétés deviennent vite envahissantes : choisissez-leur des supports adaptés ou prévoyez une place au sol suffisante.

Semer la courge

Semis au chaud
Semis en place

Semer au chaud

Pour avancer les récoltes, semez vos graines en abri chauffé.

Quand : de avril à mai
Où : sous abri chauffé (en intérieur par exemple)
Comment : Quelques graines par godet suffisent. Conserver le pied le plus vigoureux quand ils ont quelques feuilles. En savoir plus.

Cultiver la courge en permaculture

Semer en place

La courge peut également être semée directement en terre lorsque les températures augmentent.

Quand : de mi-mai à juin
Comment : Semer quelques graines en poquets espacés de 60 cm. Ne conserver que le pied le plus vigoureux lorsqu’ils ont quelques feuilles.

Planter la courge

En pleine terre

Quand : Mi-mai à juin
: Exposition ensoleillée (6h minimum)
Comment : La courge a besoin de chaleur et d’un sol bien amendé : ajoutez du compost à la plantation et entourez-là d’un bon paillage équilibré. Laissez 60 cm de distance entre les pieds.

Au potager en carré

Cultiver la courge au potager en carré

Au balcon

Vous pouvez tout à fait cultiver la courge au balcon si vous lui prévoyez un pot de 30 cm de profondeur et un support pour qu’elle grimpe et ne prenne pas trop de place. Comme pour toute plante en pot, soyez attentif à ce que la plante ne se dessèche pas.

En serre

La courge nécessite de la chaleur mais pousse également assez vite pour espérer une récolte même dans les régions fraîches. Mettez-la en serre uniquement si votre région subit des risques de gelées dès septembre.

Quand : À partir d’avril

Choisir les variétés

Courge musquée (cucurbita moschata): Butternut, Musquée de Provence, Longue de Nice (qui se conserve longtemps)
Potiron (cucurbita maxima) : Potimarron Red Kuri, Buttercup.
Courge (Cucurbita pepo) : Courge spaghetti, Pomme d’or.

Accompagner la courge

La courge peut être laissée au sol pour former un « paillage » vivant et aider à conserver l’humidité au sol. Dans ce cas, associez-là avec des végétaux hauts d’une autre famille que les courges (maïs, arroche, tomate, fleurs…)

Réussir les courges en permaculture au fil des mois

Proposer un sol riche

La courge aime les sols riches. Apportez à la plantation un apport de compost, même immature. On voit d’ailleurs souvent des pieds de courge sortir d’un tas de compost.

Arroser régulièrement

La courge nécessite un arrosage régulier réalisé au pied. Paillez abondamment votre plant pour conserver l’humidité au sol et ainsi réduire les arrosages.

Proposez-lui un support

Si vous manquez de place, laissez la courge s’élever grâce à ses volubiles sur un treillis, une haie, des palissades ou un grillage.

Cultiver la courge au potager

Les ennemis de la courge

Comme toutes les cucurbitacées, la courge est sensible aux maladies cryptogamiques (oïdium). Cependant, les attaques ont généralement lieux en fin de saison, ce qui ne présente que peu de risque pour votre récolte.

Récolter la courge

La courge est récoltée lorsque le feuillage et son pédoncule sont secs. Elle se conserve alors assez longtemps à condition de ne pas la cogner et de la placer dans une pièce avec une température minimale de 12°C. Les courges rassemblent une grande diversité de spécimens. Elles produisent en moyenne 10 kg de fruits par plant (très variable).

Produire ses graines

La courge est à allogamie dominante car les fleurs sont monoïques : mâles et femelles séparées sur un même pied. Il peut y avoir hybridation au sein de la même espèce. Si vous (ou vos voisins) cultivez des courges de différentes variétés de la même espèce , isolez une fleur mâle et une fleur femelle et procédez à la pollinisation manuellement. Récoltez vos graines dans le fruit ainsi obtenu.

Quantités pour cultiver la courge en autonomie

Autonomie en courge au potager : nombre de plants, surface nécessaire

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 17 =