Les semis en intérieur

Le poivron mini « chocolate bell », ou la tomate « summer cider » vous font de l’œil ? Impossible de les trouver en pépinière ? Voilà exactement pourquoi vous devez vous mettre à faire vos semis. Vous aurez ainsi un choix énorme de variétés, et vous pourrez même récupérer vos graines l’année prochaine (attention, en fonction des légumes et des variétés, il peut y avoir une pollinisation croisée, et donc des surprises en perspective !). En plus, réaliser ses propres plants est vraiment très économique.

Même si ces légumes nécessitent d’être élevés au chaud, vous pouvez facilement réaliser les semis en intérieur. C’est sûr que si votre objectif est d’être autonome, il vous faudra trouver une autre solution pour ne pas transformer votre salon en pépinière. Mais pour quelques pieds, une fenêtre bien exposée fera largement l’affaire.

Choisissez vos légumes

Certains légumes, pour la plupart originaires d’autres pays, nécessitent d’être semés au chaud pour pouvoir avancer les récoltes. Ou vous risquez de récolter vos premières tomates en septembre… Pour d’autres légumes, cela permet d’étaler les cultures plus longtemps sur l’année. Lorsque tout risque de gel est écarté, il est alors temps de les planter à l’extérieur, en pot ou en pleine terre. Vous pouvez semer plus tôt les solanacées (tomates, aubergines, poivrons, piments, physalis) ; les cucurbitacées (melon, concombre, courges, courgettes) ; mais aussi le céleri ou le fenouil. Vous pouvez également avancer vos semis en intérieur pour quelques aromatiques (basilic, aneth, agastache), et aussi quelques fleurs (œillets d’Inde et soucis par exemple).

Planning des semis en intérieur

Certaines graines se conservent plus longtemps que d’autres. Le basilic et l’aneth se conservent 2 ans, alors que les tomates se conservent 6 ans. Retenez que plus vous semez des graines jeunes et plus le taux de germination est important.

Réalisez vos semis

Pour limiter l’espace intérieur occupé par les semis, utilisez une étagère avec une faible profondeur (20cm environ) que vous placez devant votre fenêtre la mieux exposée. Des soucoupes de jardinières rectangulaires sont placées à chaque étage, dans lesquelles on dispose les godets.

Ne vous précipitez pas trop pour réaliser vos semis en intérieur : après avoir germés, les plants ont besoin de chaleur, mais aussi d’une durée d’ensoleillement importante pour qu’ils aient une bonne croissance. Et puis il ne faudrait pas qu’ils soient trop à l’étroit avant de pouvoir les mettre en extérieur.

Les plants sont réalisés en deux temps :

  • Semez assez dense (plusieurs graines dans un même godet) dans un terreau (sans tourbe de préférence car c’est une matière non renouvelable à notre échelle). Vérifiez que la terre est toujours bien humide.
  • Quand les mini-plants comportent deux vraies feuilles, repiquez chaque plan dont vous avez besoin (pensez à planifier votre jardin) dans des pots individuels avec un mélange de terreau et de compost maison. Offrez le reste à vos voisins !
Semis tomate

Faites grandir harmonieusement vos plants

Pour bien faire lever vos semis, la terre doit rester humide, mais pas détrempée. Un excès d’humidité, combiné à des températures trop froides peuvent favoriser l’apparition du champignon responsable de la fonte des semis (il assèche la tige de la plantule).

Même derrière votre fenêtre la mieux exposée, vos plants vont aller chercher la lumière : ils vont se diriger immanquablement vers le soleil. Pour garder une tige droite, tournez régulièrement votre étagère.

Sortez vos plants ou ouvrez votre fenêtre dès qu’il y a une belle journée : les courants d’air renforcent les tiges et les plants sont exposés à tous les rayons du soleil, encore faibles au début du printemps. Cela leur permet de se créer leur pellicule de protection contre les rayons UVB (rayons filtrés par les vitrages). Vous ne brûlerez ainsi pas vos plants quand vous les mettrez en extérieur.

Il est temps d’aller vous plonger dans les catalogues des semenciers, et de rêver devant toutes ces variétés désormais à portée de godet !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Viret dit :

    Super ces infos pour les jardiniers en herbe
    Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 1 =