Comment réussir les semis d’été ?

L’été, le potager produit des légumes en quantité. Mais pas le temps de se reposer sur ses récoltes, il faut déjà penser aux semis d’été pour pouvoir récolter les légumes d’automne et d’hiver. Pourtant, l’été n’est pas toujours la saison idéale pour les semis. Surtout lorsque nous sommes en pleine canicule, doublée d’une grande sécheresse. Et si en plus vous partez en vacances, vos semis d’été ont du soucis à se faire. Dans ces conditions, comment réussir les semis d’été ?

Planifiez vos semis d’été

Le premier réflexe avant de lancer vos semis est de bien les planifier en fonction de vos vacances. En effet, avant d’avoir bien développé leurs racines, vos semis ont besoin de soins réguliers. Comptez donc quelques semaines d’écart entre la mise en terre des graines et votre départ ! C’est pourquoi, si vous le pouvez, faites les semis à votre retour de vacances, et au plus tôt pour les autres.

Comment réussir les semis d'été ?

Comment réussir les semis d’été ?

Les semis

Pour lever, une graine a besoin de signaux environnementaux indispensables : une bonne température et de l’humidité. C’est pourquoi, pour réussir les semis d’été, tout l’enjeux est de conserver la terre humide. :

  • Avant la levée, pour que la graine germe.
  • Et également après la germination, pour que la plantule développe ses racines.

Entre les arrosages, mettez le substrat de votre graine de préférence à l’ombre:

  • Intercalez vos semis au milieu des végétaux hauts : tomates, maïs, concombres ou haricots grimpants sur leurs supports par exemple.
  • Disposez des cagettes : elles ombragent le sol tout en laissant la lumière passer,
  • Placez vos pots dans un endroit frais et ombragé.

La levée et le repiquage au potager

Une fois que les plantules apparaissent, ou après repiquage au potager, les arrosages doivent rester fréquents. Prenez garde à ne pas arroser le feuillage fragile. Il risque alors de brûler. Etant donné que les racines sont encore très superficielles, il n’y a pas besoin d’arrosages abondants. Arrosez régulièrement et en petite quantité. Par contre, par fortes chaleurs, apportez de l’eau matin et soir. Continuez d’installer des cagettes ou autres systèmes pour apporter de l’ombre le temps que vos plantules prennent.

Lorsque vos pieds sont développés, il faut continuer d’apporter des arrosages réguliers, si aucune précipitation n’est prévue. Ils pourront cependant être plus espacés si vos légumes se sont bien développés. D’autant plus si vous leur avez prévu un petit paillage.

Dans le cas où le sol était occupé par d’autres légumes auparavant, ajoutez un peu de compost au pied de vos plants bien développés. Il enrichit le sol en complément de votre paillage.

Réussir les semis d’été :quels légumes semer en été ?

Bien évidemment, ne tentez pas de semer des légumes que ne sont pas adaptés à la saison. En été, vous semez les légumes qui ont en général une durée d’occupation assez courte, et qui sont moins exigeants que les légumes fruits en ensoleillement.

Les semis de juin

Fiche comment cultiver l arroche en permaculture
Fiche comment cultiver la betterave en permaculture
Fiche comment cultiver la carotte en permaculture
Fiche comment cultiver la chicorée en permaculture
Chou chinois Pak choï
Fiche comment cultiver le chou de Bruxelles en permaculture
Fiche comment cultiver le chou cabus en permaculture
Fiche comment cultiver le chou fleur et le brocoli en permaculture
Fiche comment cultiver le chou frisé en permaculture
Fiche comment cultiver le chou rave en permaculture
Fiche comment cultiver l haricot en permaculture
Fiche comment cultiver la laitue en permaculture
Fiche comment cultiver le maïs en permaculture
Fiche comment cultiver l oseille en permaculture
Fiche comment cultiver le panais en permaculture
Fiche comment cultiver le radis en permaculture

Les semis de juillet

Fiche comment cultiver l arroche en permaculture
Fiche comment cultiver la carotte en permaculture
Fiche comment cultiver la chicorée en permaculture
Chou chinois Pak choï
Fiche comment cultiver le chou cabus en permaculture
Fiche comment cultiver le chou fleur et le brocoli en permaculture
Fiche comment cultiver le chou frisé en permaculture
Fiche comment cultiver le chou rave en permaculture
Fiche comment cultiver l haricot en permaculture
Fiche comment cultiver la laitue en permaculture
Fiche comment cultiver le navet en permaculture
Fiche comment cultiver le radis en permaculture
Fiche comment cultiver le radis d hiver en permaculture

Les semis d’aout

Fiche comment cultiver l arroche en permaculture
Fiche comment cultiver la chicorée en permaculture
Chou chinois Pak choï
Fiche comment cultiver le chou fleur et le brocoli en permaculture
Fiche comment cultiver le chou rave en permaculture
Fiche comment cultiver l'épinard en permaculture
Fiche comment cultiver la laitue en permaculture
Fiche comment cultiver la mâche en permaculture
Fiche comment cultiver le navet en permaculture
Fiche comment cultiver le radis en permaculture
Fiche comment cultiver le radis d hiver en permaculture

Les semis de septembre

Chou chinois Pak choï
Fiche comment cultiver l'épinard en permaculture
Fiche comment cultiver la laitue en permaculture
Fiche comment cultiver la mâche en permaculture
Fiche comment cultiver le navet en permaculture
Fiche comment cultiver le radis d hiver en permaculture

Et vous ? Quelles sont vos techniques pour protéger vos semis d’été ?

Etiquettes personnalisées pour confitures
Mon carré barbecue

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 4 =