Cultiver les choux de Bruxelles en permaculture

Cultiver les choux de Bruxelles au potager en permaculture apporte des récoltes hivernales. De plus, les mini choux pommés accolés à sa longue hampe lui confèrent une allure assez insolite. Mal-aimés, ces petits choux ont pourtant une belle saveur s’ils ne sont pas trop cuits. Certaines variétés rustiques résistent tout l’hiver.

Semer les choux de Bruxelles

Semis en place
Cultiver le chou de Bruxelles au potager en permaculture

Semer en pépinière

Pour étoffer le chevelu racinaire de vos choux de Bruxelles, semez-les de préférence en pépinière (en pot ou caissette).

Quand : de mars à mai
Comment : Semer les graines en godets (quelques graines par pot). Repiquer les plants dans un pot plus grand dès qu’ils comportent quelques vraies feuilles.

Planter le chou de Bruxelles

Les choux de Bruxelles se satisfont d’un sol amendé l’année précédente. Ils sont repiqués au potager quand ils ont 4 à 5 feuilles. Plantez-les profondément pour favoriser l’enracinement. Installez-les à une distance de 60 cm minimum.

Au potager en carré

Cultiver les choux de Bruxelles monopolise une place imposante, pendant longtemps. Il est donc peu adapté à la culture au potager en carré. Si vous insistez, réservez lui un grand emplacement en coin.

Au balcon

Pour les même raisons que pour le potager en carré, le choux de Bruxelles est peu adapté à la culture en pot. Si vous y tenez quand même, choisissez des variétés compactes et un pot large et profond.

En serre

Rustique, il y a peu d’intérêt à installer le choux de Bruxelles sous serre. D’autant plus que celui-ci souffre lors des étés chauds et secs.

Choisir les variétés

Chou de Bruxelles d’automne : Igor, Rubine (violet).
Chou de Bruxelles d’automne et hiver : Groninger, De Rosny, .

Comment réussir les chou de Bruxelles

Planter profondément

Plantez vos choux profondément pour favoriser la production de racines.

Protéger des vents

De par sa forme et sa hauteur, le chou de Bruxelles offre une prise au vent importante. Plantez-le dans un endroit abrité par une haie brise-vent, et tuteurez-le.

Proposer un sol frais

Pour que les pommes des choux de Bruxelles restent compactes et fermées, conservez un sol frais avec des arrosages. Installez un bon paillage, propice à leur développement.

Récolter les choux de Bruxelles

Le chou de Bruxelles se récolte au fur et à mesure des besoins en commençant par le bas, dès septembre pour certaines variétés. Elle se poursuit durant tout l’hiver si la variété est rustique. Vous pouvez espérer récolter environ 700 g de choux par m².

Produire ses graines de chou de Bruxelles

Les choux de Bruxelles sont allogames : il est nécessaire de garder plusieurs pieds en fleur pour produire des graines. Une hybridation entre choux de la même espèce est possible, c’est pourquoi il faut isoler les pieds choisis. C’est de plus une plante bisannuelle : attendre la deuxième année pour avoir une floraison.

Les ravageurs des choux de Bruxelles

Les choux font partie de la famille des brassicacées (au même titre que les radis, navets…) et sont susceptibles d’être la cible d’altises. Ces minuscules coléoptères perforent les feuilles. Cela peut causer des dégâts importants lors de la levée ou de la plantation. Arrosez les feuilles et conservez un sol humide pour les garder à distance.

Les chenilles des piérides et noctuelles quant à elles peuvent causer d’important dégâts à tous stades de développement des choux. Détruisez les œufs et les chenilles des papillons à la main, dès que vous en croisez.

Cultiver les choux de Bruxelles : en autonomie au potager

Cultiver le chou de Bruxelles en autonomie au potager en permaculture

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 4 =