Cultiver la laitue en permaculture

Les laitues appartiennent à la famille des astéracées comme les chicorées, les pissenlits ou les salsifis et scorsonères. Elles se répartissent en quatre principaux groupes : les laitues pommées (feuilles croquantes qui forment une belle boule au centre), les laitues batavia (feuilles épaisses et croquantes), les laitues romaines (feuilles denses) et celles à couper (ne pomment pas du tout). En fonction de la saison, semez des variétés adaptées et échelonnez vos semis pour cultiver la laitue au potager une grande partie de l’année. Les laitues à couper quant à elles vous permettent de réaliser plusieurs récoltes successives.

Semer la laitue

Semis au chaud

Les dates de semis varient pour chaque variété de laitue : reportez-vous aux indications de vos sachets.

Semer en place

Les laitues étant la proie des gastéropodes, vous pouvez semer vos laitues en caissette pour les garder à l’œil dans un premier temps.

Quand : de avril à septembre
Où : directement en place ou en caissette
Comment : Semez les graines à la volée en les recouvrant à peine. Tassez légèrement. Les graines de laitue germent en 6 à 10 jours.

Cultiver la laitue en permaculture

Semis au chaud

Le semis au chaud n’est pas indispensable. Mais en l’absence de châssis ou serre, cela vous permet d’avancer vos récoltes.

Quand : de février à mars

Repiquer la laitue

Repiquer la laitue environ 1 mois après semis tous les 25 cm. Prenez garde à ne pas enterrer le collet (partie de la tige à l’interface de la terre et de l’air).

Au potager en carré

Cultiver la laitue au potager en carré

Au balcon

Avec leurs racines superficielles, les laitues s’adaptent parfaitement à la culture en pot sur votre terrasse ou votre balcon à condition de ne pas oublier de les arroser très régulièrement. Prévoyez un pot d’au moins 20 cm de profondeur.

En serre

La serre ou le châssis est indispensable pour étendre la période de culture des laitues. Elles sont de plus mieux protégées des escargots et limaces. Inutile par contre de les semer en été, il y fait bien trop chaud.

Quand : Février à avril, puis septembre à novembre.

Choisir les variétés

Cultiver la laitue en fonction de la période de récolte. Une bonne planification est nécessaire pour manger ses laitues toute l’année.

Laitue de printemps : Reine de mai (pommée), Rouge Grenobloise (batavia), De Morges (romaine), Radichetta (à couper)
Laitue d’été : Rouge Grenobloise (batavia), Sucrine (romaine), Radichetta (à couper)
D’automne et d’hiver : Rouge Grenobloise (batavia), Oreilles du diable (à couper), Brune d’hiver passion (pommée)

Accompagner la laitue

Les laitues ont un réseau racinaire superficiel, ne prennent pas beaucoup de place en aérien et apprécient la mi-ombre : c’est donc un légume idéal à intercaler entre les différentes cultures. L’été, la laitue appréciera particulièrement l’ombre apportée par les tomates, le maïs ou les haricots grimpants. Pratique pour les petits espaces, la laitue a un temps d’occupation rapide (environ deux mois) et est peu gourmande : elle peut être intercalée avant ou après d’autres légumes sur une même surface.

Compléter la verdure en permaculture

La laitue à couper est particulièrement adaptée à un jardin en permaculture : plusieurs récoltes successives peuvent être réalisées sur un même pied. Pour compléter vos salades, tournez-vous également vers d’autres végétaux cultivés (arroche, moutarde de Chine…) ou sauvages (ail des ours, pissenlit, plantain, pâquerette…). Si le milieu le permet vous pouvez essayer de les implanter dans votre jardin.

Réussir les laitues en permaculture

Surveiller les gastéropodes

Dès leur levée, les laitues sont la proie des escargots et limaces. Leur appétit féroce peut décimer une colonie de laitues rapidement. Si vous ne réussissez pas à maîtriser les attaques, alors choisissez de cultiver la laitue en barquettes avant de la repiquer en place.

Arroser régulièrement

Arrosez régulièrement vos laitues, surtout par grosses chaleurs. Choisissez les variétés adaptées à la saison pour éviter une montée en graine précoce. Paillez vos pieds pour conserver la fraîcheur.

Planifier les semis

Pour avoir des laitues une grande partie de l’année, il est essentiel d’échelonner les semis toutes les trois semaines. Choisissez des laitues adaptées à chaque saison.

Cultiver la laitue au potager

Récolter les laitues

Les laitues se récoltent au fur et à mesure des besoins environ 2 mois après leur semis et quand elles sont bien formées, avant qu’elles ne montent en graines. Ne coupez pas ras les laitues à couper : vous pourrez réaliser d’autres récoltes. Vous pouvez cueillir environ 10 salades par m².

Produire ses graines

La laitue est à autogamie dominante. Cependant ses fleurs attirent les insectes, une hybridation est donc possible. Isolez les fleurs en cas de présence de différentes variétés.

Les prédateurs des laitues

Les pires ennemis des laitues sont les gastéropodes. Limaces et escargots se régaleront de vos semis : patrouillez régulièrement pour limiter la population.

Les larves de taupins attaquent la tige et les racines de votre laitue la laissant se dessécher sur place. Leur développement est facilitée par l’humidité et la quantité de matières organiques. Si vous êtes envahis, installez des pièges à l’aide de pommes de terre et détruisez les au fur à mesure des prises.

Cultiver la laitue en permaculture : quantités pour être en autonomie

Cultiver la laitue en autonomie au potager : nombre de plants, surface nécessaire

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 9 =