Cultiver le chou chinois PAK-CHOI en permaculture

De la même famille que le navet (Brassica rapa), le choux chinois Pak-choï a un goût doux et léger. Ce légume est représenté par de nombreuses variétés au port plus ou moins compact. N’hésitez pas à cultiver le chou chinois PAK-CHOI au potager en permaculture pour varier votre alimentation. Les jeunes feuilles se consomment crues, les côtes et les feuilles plus agées cuites. Moins sensible à la montée en graine que son collègue le chou chinois Pé-tsaï, la chou Pak-choï ne pomme pas et sa période de culture est plus étendue.

Semer le chou chinois Pak-choï

Semis au chaud
Semis en place

Semer au chaud

Certaines variétés de chou Pak-choï se sèment au chaud. Reportez-vous aux indications sur le paquet.

Quand : de avril à mai
Comment : Semez quelques graines en godet. Recouvrez d’un voile pour les protéger et arrosez régulièrement. Eclaircissez lorsque les pieds ont 4 vraies feuilles : garder le plus vigoureux.

Cultiver le chou chinois Pak-Choï au potager en permaculture

Semer en godet ou en place

Les choux chinois Pak-choï se sèment en extérieur, de préférence en godets (ou caissettes) pour les protéger plus facilement des ravageurs.

Quand : de avril à septembre
Comment : Voir semis au chaud.

Repiquer le chou chinois

Le chou chinois Pak-Choï est repiqué lorsqu’il possède 4 vraies feuilles à un emplacement bien amendé et profond. Il faut arroser abondamment dès la plantation. Prévoir un espacement de 20 à 40 cm entre les pieds selon la variété choisie.

Au potager en carré

Cultiver le chou chinois PAK-CHOI au potager en carré

Au balcon

Si vous souhaitez cultiver le chou chinois PAK-CHOI en pot sur votre terrasse ou votre balcon, il faut être particulièrement attentif aux arrosages. Ils doivent être fréquents et abondants. Prévoyez des jardinières de 30 cm de profondeur. Choisissez de préférence des variétés à port compact.

En serre

Certaines variétés sont semées au chaud, avant d’être repiquées en pleine terre ou sous serre.

Quand : Avril-mai

Choisir les variétés de chou chinois Pak-choï

Chou à large développement : Canton, Tai-sai
Chou Pak-choï compact : Xianggang Heiyebaicai, Tatsoi

Associer le chou chinois Pak-Choï

Le chou Pak-Choï est moyennement rustique et possède un développement rapide : il peut être facilement intercalé avant ou après d’autres cultures. Eloignez-le des légumes de la famille des Brassicacées (radis, navet, choux, roquette).

Comment réussir le chou chinois Pak-Choï

Arroser fréquemment

C’est un légume gourmand en eau. Un arrosage fréquent et régulier doit accompagner la culture du chou chinois Pak-choï. Paillez votre pied pour conserver l’humidité au sol et espacer un peu les arrosages.

Protéger des ravageurs

Appréciée des ravageurs, n’hésitez pas à mettre un voile pour protéger votre chou chinois des attaques.

Récolter le chou chinois

Les jeunes feuilles du chou chinois Pak-choï se consomment crues et se récoltent dès le premier mois. Récoltez tout le pied environ 1 à 3 mois après semis selon les variétés. Vous pouvez récolter environ 4 à 6 kg par m² de choux.

Récolter les graines de chou chinois

Etant donné que le chou chinois Pak-choï est allogame, gardez plusieurs pieds en fleur isolés pour produire des graines. Une hybridation est possible entre spécimens de la même espèce (navet et choux chinois). Il est bisannuel et sensible au gel. Mettez en jauge vos plants sélectionnés dans un endroit abrité avant de les replanter l’année suivante.

Les ennemis du chou chinois

Lors de la levée des semis, il vous faut être particulièrement attentif aux gastéropodes (limaces et escargots). Leur appétit féroce risque bien de compromettre toute production. Ramassez-les régulièrement.

Pour cultiver le chou chinois PAK-CHOI prenez garde à l’altise. Ce petit coléoptère perfore les feuilles et peut compromettre la survie des jeunes plants. Ne plantez pas des légumes de la familles des brassicacées plusieurs années de suite aux mêmes endroit (choux, radis, navets…).

Si vous subissez les attaques des chenilles de la piéride du chou et de la mouche du chou, ramassez-les à la main et détruisez-les régulièrement. Installez un voile protecteur.

Cultiver le chou chinois PAK-CHOI en permaculture : en autonomie au potager

Cultiver le chou chinois PAK-CHOI en autonomie au potager en permaculture

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 30 =