Cultiver les pois en permaculture

Les pois font partie de la famille des fabacées, comme les haricots, les fèves ou les pois-chiches. Ces légumes attendus au printemps se mangent crus ou cuits, avec la gousse (pois gourmand et pois croquants), ou peuvent être conservés séchés (pois cassés). Cultiver les pois au potager en permaculture apporte des récoltes tôt dans la saison, à condition de les semer rapidement. Ils laissent ensuite leur place à d’autres légumes plus tardifs.

Semer les pois

Semis en place
Cultiver les pois au potager en permaculture

Semer en place

Les pois se sèment directement en place.

Quand : de février à avril
Où : exposition ensoleillée
Comment : Disposez les graines tous les 5 cm environ. Recouvrez de terre et gardez le sol humide jusqu’à ce qu’elles germent. La levée se fait en 10 à 20 jours.

Au potager en carré

Cultiver les pois au potager en carré

Au balcon

Pour cultiver les pois au balcon, choisissez de préférence des variétés à rame. Grimpantes, elles assurent une bonne production pour une occupation du sol limitée. Pour un bel effet, associez-les avec des fleurs grimpantes : capucines (comestibles), ipomées. Prévoyez un pot de minimum 40 cm de profondeur.

En serre

Pour avancer les récoltes, vous pouvez cultiver les pois sous serre, particulièrement dans les régions froides.

Quand : semis dés novembre/décembre.

Choisir les variétés

Les pois à rame (jusqu’à 2 mètres de hauteur) et demi-rame (1 m) ont besoin d’un support haut. Des petits tuteurs suffisent aux variétés naines.

Pois à rame : Carrouby de Maussane (mange-tout), Téléphone à rames (petits pois)
A 1/2 rame : Shiraz (mange-tout violet)
Pois nains : Sugar Bon (pois croquant), Douce Provence (petits pois), Merveille de Kelvedon (petits pois), Rondo (petits pois, pois cassés)

Associer les pois

Les pois sont plantés tôt et poussent en début de saison. Associez-les avec les légumes primeurs et les légumes feuilles de début d’année : les carottes, les épinards, les choux chinois, les navets, les radis. Eloignez-les par contre des alliacées avec qui ils ne s’accordent pas (l’ail, les oignon, les échalotte).

Réussir les pois en permaculture

Surveiller les gastéropodes

Les premières feuilles des pois sont très attractives pour les limaces et les gastéropodes.

Tuteurer les plans

Les pois nains ont besoin de tuteurs enfoncés dans le sol. Choisissez des branches ramifiées sèches pour qu’elles ne bouturent pas. Les pois à rame poussent sur des filets ou des tipis.

Arroser régulièrement

Arrosez régulièrement à partir de la floraison.

Récolter les pois

Mange-tout : récolter au fur et à mesure des besoins, lorsque les gousses sont bien formées et avant que les grains ne grossissent.
Petit pois et pois croquant : récolter quand les pois sont bien formés à l’intérieur de la gousse.
Pois cassés : récolter quand les gousses sont sèches.
Les récoltes s’effectuent 3 à 5 mois après semis. Les pois produisent en moyenne 1 kg par m².

Produire ses graines

Les pois sont à autogamie dominante. Une hybridation est tout de même possible au sein d’une même espèce. Ensachez une fleur si vous souhaitez absolument conserver les caractéristiques de la variété. Cueillir la gousse après dessèchement du pied.

Les ennemis des pois

Les jeunes feuilles sont la cible des gastéropodes (escargots et limaces). Soyez attentifs lors de la levée et de la plantation.

Les pucerons attaquent les pois et peuvent les affaiblir. Les attaques sont en général régulées par les auxiliaires présents dans un jardin diversifié. Si vos pois en souffrent trop, appliquez une potion à base de savon noir ou du purin de plante.

La larve de la bruche du pois s’installe dans la gousse et dévore les grains. Pour les pois cassés, placez votre récolte au congélateur plusieurs jours avant de la stocker

Quantités pour cultiver les pois en autonomie

Cultiver les pois en autonomie au potager en permaculture

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 23 =