Cultiver le piment en permaculture

Le piment fait partie de la famille des Solanacées (comme la tomate et l’aubergine) et se répartit en trois principales espèces. Capsicum annuum est la plus représentée, c’est dans cette espèce qu’on retrouve également le poivron. On distingue alors le poivron et le piment en fonction du taux de capsaïcine. Sur l’échelle de Scoville, le poivron est à 0, puis le paprika et les piments se répartissent de 1 à 10. Les deux autres espèces de piment sont capsicum frutescens (port arbustif) et capsicum chinense (originaire d’Amérique centrale et du sud). Pour cultiver le piment au potager en permaculture, choisissez lui un endroit bien ensoleillé.

Semer le piment

Le piment se sème au chaud pour avancer les récoltes.

Quand : de février à mars
Où : sous abri chauffé (dans votre intérieur par exemple)
Comment : Semez quelques graines de piment par godet. Les graines germent en 10 à 15 jours. Lorsque les plants ont 4 vraies feuilles, gardez un plant par pot et repiquez le dans un pot plus grand. En savoir plus.

Cultiver le piment au potager en permaculture

Planter le piment

En pleine terre

Quand : Mi-mai à juin
: Exposition ensoleillée (6h minimum)
Comment : Repiquez le piment au potager dans un sol riche et apportez du compost à la plantation. Laissez 30 à 40 cm de distance entre les pieds de piment.

Au potager en carré

Cultiver le piment au potager en carré

Au balcon

Cultiver le piment en pot est tout à fait possible. Certaines variétés sont très ornementales, comme le piment arc-en-ciel ou habanero. Pour cultiver le piment en terrasse ou au balcon, prévoyez un pot large et profond de minimum 30 cm. Apportez régulièrement de l’eau.

En serre

Augmentez votre production de piment en les plaçant sous serre. Une bonne aération estivale est primordiale. Les semis doivent tout de même être réalisés en abri chauffé au préalable.

Quand : Plantez les pieds à partir d’avril. Récoltez jusqu’en octobre-novembre.

Choisir les variétés de piment

Choisissez votre piment en fonction de sa teneur en capsaïcine et donc de son degré de piquant sur l’échelle de Scoville.

Piment Capsicum annuum : Gorria (type Espelette, degré 4), Red Cherry (degré 6), Arc-en-ciel (degré 7).
Piment Capsicum frutescens : Oiseau (degré 8), Cayenne (degré 8).
Capsicum Chinense : Habanero (degré 10), Rocotillo (degré 4)

Associer le piment

Pour associer vos piments, cultivez les à proximité de végétaux bas munis de racines superficielles : radis, laitue, basilic par exemple. Cela vous permet d’intensifier vos cultures en réduisant les distances de plantation. Sujets aux maladies cryptogamiques, évitez de les planter à proximité de légumes de la même famille (solanacées).

Réussir le piment en permaculture

Arroser régulièrement

Si le plant de piment manque d’eau vous risquez une diminution de la production (avortement des fleurs) et une perte de qualité (le fruit ramollit). Pour conserver l’humidité au sol et espacer les arrosages, installez un épais paillage au pied de votre plant.

Récolter le piment

Les piments se récoltent quand ils sont bien formés et ont atteint une bonne maturité. Si la chaleur manque pour qu’ils changent de couleur, consommez-les verts. Selon les variétés et les conditions de culture vous pouvez espérer récolter environ 500 g par pied.

Produire ses graines

Le piment est à autogamie dominante. Un risque d’hybridation est tout de même possible entre deux variétés situées à proximité. Récoltez les piments à maturité (texture et couleur) et récupérez les graines à l’intérieur du fruit pour l’année d’après.

Les ravageurs du piment

Les pucerons attaquent le piment. Ils peuvent affaiblir fortement le pied. Les attaques sont en général régulées par les auxiliaires présents dans un jardin diversifié. Si vos pieds de piment en souffrent trop, appliquez une potion à base de savon noir ou du purin de plante.

Le mildiou peut atteindre les pieds de piment en fin de saison. Evitez d’arroser le feuillage.

Cultiver le piment : en autonomie au potager

Cultiver le piment en autonomie au potager en permaculture

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 11 =