Cultiver les pois-chiches en permaculture

Le pois-chiche fait partie de la famille des légumineuses, comme la fève, les haricots ou les pois. Il est particulièrement intéressant car il se conserve sec sur une longue période et a une teneur haute en protéines. Cultiver les pois-chiches au potager en permaculture ne présente pas de difficultés. Il nécessite par contre un sol drainé et des précipitations pas trop fréquentes.

Semer les pois-chiches

Semis en place

Pour faciliter la levée, trempez vos graines dans l’eau la nuit précédent le semis.

Cultiver les pois-chiches au potager en permaculture

Semer en place

Les pois-chiches se sèment directement en place.

Quand : de fin février dans le sud à mai.
Où : en exposition ensoleillée, dans un sol drainé.
Comment : Disposez quelques graines par poquets distancés de 15 à 20 cm. Conservez le sol humide le temps que les pois-chiches lèvent. Éclaircir quand les pieds ont quelques vraies feuilles et ne conserver qu’un pied par emplacement.

Au potager en carré

Cultiver les pois-chiches au potager en carré

Au balcon

On peut tout à fait cultiver les pois-chiches au balcon. Il a une racine pivotante profonde : prévoyez un pot de minimum 30 cm de profondeur.

En serre

Le pois-chiche est rustique et résistant, il ne présente pas d’intérêt à être planté sous serre.

Choisir les variétés de pois-chiches

Les pois-chiches sont divisés en deux groupes principaux en fonction de l’aspect des grains.

Pois-chiche Kabuli (gros grains) : Twist
Pois-chiche Desi (petits grains, réservé aux climats arides) : De Sicile

Accompagner le pois-chiche

Le pois-chiche est un légume qui résiste aux sécheresses et n’aime pas les apports d’eau réguliers : accompagnez-le de légumes aux mêmes exigences (panais). Eloignez-le des alliacées qui ne s’entendent pas avec les légumes de la famille des fabacées. Enfin il peut être sensible à l’anthracnose comme certaines cucurbitacées (melon, pastèque…).

Réussir les pois-chiches en permaculture

Choisir un sol drainé

Le pois-chiche n’aime pas l’excès d’eau : il doit être planté dans un sol drainé et dans une région pas trop humide.

Surveiller les gastéropodes

Attention, les premières pousses du potager sont durement convoitées par les limaces et escargots…

Récolter les pois-chiches

Les pois-chiches se récoltent lors d’une journée sèche en juillet/août, dès que les gousses sont sèches. Vous pouvez également les récolter fraîches lorsque les grains sont bien formés. Les pois-chiches produisent en moyenne 200 à 300 g par m².

Produire ses graines

Conservez quelques graines pour en semer de nouveau l’année suivante. Les pois-chiches sont à autogamie dominante, une rare hybridation peut quand même avoir lieu.

Les ravageurs des pois-chiches

Le pois-chiche émet une substance acide repoussant une bonne partie des phytophages. Cependant, les jeunes semis peuvent être la cible des gastéropodes (limaces et escargots). Surveillez-les régulièrement lors de la levée et de la plantation.

Les larves de la mineuse du pois-chiche peuvent attaquer sévèrement le pied qui se dessèche. Pratiquez la diversité au jardin et la rotation des cultures.

Enfin, la larve de la bruche se développe dans le grain après récolte. Récolez-les rapidement lorsque les gousses sont sèches. Un petit tour au congélateur détruit les individus.

Quantités pour cultiver les pois-chiches en autonomie

Cultiver les pois-chiches en autonomie au potager en permaculture

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 + 29 =