Comment cultiver la bette en permaculture

Grâce à son port imposant et à la couleur de ses cardes chatoyantes, cultiver la bette (blette, poirée) en permaculture égaye et décore résolument le potager. Elle fait partie de la famille des chénopodiacées au même titre que la betterave, les épinards ou les chénopodes Bon-Henri. Ses feuilles ainsi que ses cardes se consomment.

Semer la bette

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Semis-en-place.png.

Semer en place

La bette peut-être semée en place ou en barquette pour conserver un œil dessus, puis repiquée plus tard.

Quand : de avril à juin
Comment : Semez les graines en poquets (3-4 graines dans un trou) espacés de 40 cm. Recouvrir d’1 cm de terre et tasser légèrement. Les graines de bette germent en 10 à 15 jours. Éclaircir lorsque les bettes ont plusieurs vraies feuilles (repiquez les à un autre endroit si vous pouvez).

Cultiver les bettes à cardes

Repiquer la bette

Pour protéger vos semis du froid et des limaces, réalisez vos semis en barquette puis repiquez vos plants au potager, un pied tous les 40 cm. Il faut bien arroser après la plantation.

Au potager en carré

Bette au potager en carré

Au balcon

Les racines des bettes à cardes sont profondes. Prévoyez un pot avec 30 cm de profondeur. De plus, pensez à arroser régulièrement votre plante pour un bon développement. La bette à tondre (sans carde) ou la poirée compacta verde (blette version naine) sont moins imposantes et donc plus adaptées à la culture en pot.

En serre

Cultiver la bette sous serre permet de la protéger des gelées dans les régions froides et assurer ainsi une récolte en fin d’hiver.

Choisir les variétés

Choisissez des bettes avec des cardes de couleur pour décorer le jardin, ou bien des modèles réduits si vous manquez de place.

Bette à cardes : Bright lights, A carde rouge, compacta verde (naine).
Bette à tondre : poirée verte à couper.

Comment réussir ses bettes

Surveiller les gastéropodes

Les dégâts des escargots et des limaces peuvent perturber fortement la croissance et le développement du plant, voire même être fatales à vos bettes. C’est pourquoi il vous faut bien surveiller les gastéropodes dès la levée des semis.

Arroser régulièrement

Un arrosage fréquent et régulier doit accompagner la culture de la bette afin d’éviter une montée en graine prématurée. Paillez votre pied pour conserver l’humidité au sol et espacer un peu les arrosages.

cultiver les blettes

Récolter les bettes

Les bettes peuvent se récolter d’un coup, ou petit à petit en laissant les plus jeunes feuilles au centre du plant deux mois après semis. En la protégeant du froid vous pouvez récolter des bettes le printemps suivant, avant la montée en fleur. Vous pouvez récolter environ 3 kg de bettes par m².

Produire ses graines de bette

La bette est une plante allogame : elle ne peut se reproduire seule. Il faut donc plusieurs pieds de bettes en fleur pour produire des graines. De plus, la bette est une bisannuelle sensible au froid : protégez-la l’hiver pour la voir fleurir la deuxième année de sa culture.

Les prédateurs des bettes

Les gastéropodes (escargots et limaces) sont friands des feuilles de bettes. Il vous faut absolument surveiller vos semis (ou les réaliser en barquette). Ils se cachent volontiers bien au frais de son pied.

La bette est une plante sensible et peut être infestée de parasites ou attaquée par des maladies cryptogamiques.

L’altise est un petit coléoptère qui perfore les feuilles des choux et des bettes. En fonction du stade de développement de la plante, ceux-ci peuvent contrarier la récolte.

Cultiver la bette en permaculture : en autonomie au potager

Cultiver des bettes au potager : surface pour être en autonomie

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 24 =