Cultiver la patate douce en permaculture

La patate douce fait partie de la même famille que les volubilis et le liseron, les Ipomées. De nombreuses pousses forment un buisson dense et décoratif, à palisser pour économiser de la place au potager. Elle a besoin de beaucoup de chaleur pour se développer et former des tubercules. C’est pourquoi pour les autres régions que le sud, cultiver la patate douce au potager en permaculture relève d’un coup de poker : si l’été est long et chaud, vous récolterez en abondance, sinon vous n’aurez rien. Choisissez lui un endroit impérativement chaud et ensoleillé.

Planter la patate douce

Semis au chaud

Les tubercules de patate douce sont des organes souterrains de réserve. Ce sont eux que nous mangeons ou qui sont plantés en terre une fois germés. Avant de les planter il faut procéder vous-même à la germination.

Cultiver la patate douce au potager en permaculture

Procéder à la germination

Quand : Environ un à deux mois avant la plantation
: dans un endroit chauffé (chez vous par exemple).
Comment : Piquez la patate douce avec des cure-dents et posez la sur un verre rempli de manière à ce que la pointe de la patate douce soit toujours immergée dans l’eau. Changez l’eau régulièrement. Lorsque des racines apparaissent, l’eau n’immerge plus que celles-ci.

Vous pouvez également les faire germer au chaud dans du terreau humide.

Planter en place

Lorsque les tiges feuillues sont bien développées, plantez votre patate en terre.

Quand : de mai à juin
: En pleine terre.
Comment : Plantez votre tubercule germé dans un sol chaud (15°C), juste en dessous de la surface du sol et recouvrez d’une fine épaisseur de terre. Prévoyez une place importante pour son développement (1 m²). Recouvrez d’un paillage les premiers temps pour conserver la chaleur du sol. Arrosez régulièrement et lorsque le sol devient sec en surface.

Au potager en carré

A moins de lui réserver un carré entier, la culture de la patate douce n’est pas adaptée au potager en carré.

Au balcon

Cultiver la patate douce en pot est possible pour de l’ornemental. Les récoltes ne seront par contre pas forcément au rendez-vous. Choisissez un pot profond.

En serre

Dans les régions plus fraîches, la patate douce peut être plantée sous serre. Prévoyez un emplacement large, et palissez le feuillage.

Quand : À partir de avril.

Choisir les variétés de patate douce

Il existe de nombreuses variétés de patates douces. Choisissez la couleur de la chair qui vous plaît.

Patate douce : Tahiti (violet), Evangeline (orange), Bonita (blanche).

Associer la patate douce

Profitez de l’ombre du feuillage décoratif de la patate douce palissé pour faire pousser des légumes qui souffrent des grandes chaleurs en été : laitues, basilic par exemple.

Réussir les patates douces en permaculture

Planter en sol chaud

La patate douce doit impérativement être plantée lorsque le sol est chaud. Paillez dans un premier temps pour conserver la chaleur au sol.

Butter ou pailler

Pour favoriser la production de tubercules, les pieds de patate douce sont buttés lorsqu’ils mesurent 15 à 25 cm. Le buttage peut-être remplacé par un épais paillage. Il permet en outre de limiter les arrosages et de nourrir le sol.

Palisser le feuillage

La patate douce est très volubile. Pour gagner de la place au potager, palissez son feuillage.

Récolter la patate douce

Récoltez la patate douce lors d’une journée sèche, dès que le feuillage jaunit (septembre/octobre). Ramassez-les d’un coup et conservez-les dans un endroit frais et sec. Vous pouvez espérer récolter entre 2 et 3 kilos de patate douce par pied.

Produire ses tubercules

Pour reproduire la patate douce conservez un tubercule de l’année. Votre plant garde alors toutes les caractéristiques du plant mère.

Les ravageurs des patates douces

Les gastéropodes aiment ses feuilles. Surveillez-les en début de culture.

Dans un climat adapté, la patate douce est une plante résistante peu sujette aux maladies. Mais si le climat est trop froid, elle devient sensible aux maladies cryptogamiques. Prenez garde à ne pas arroser le feuillage.

Quantités pour cultiver la patate douce en autonomie

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 19 =