Cultiver l’échalote en permaculture

L’échalote fait partie de la famille des alliacées, comme le poireau, l’oignon, l’ail et la ciboule. C’est une plante condimentaire crue ou cuite largement sollicitée en cuisine. Cultiver l’échalote au potager en permaculture ne présente pas de difficultés particulières.

Planter les échalotes

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Semis-en-place.png.

Les échalotes se sèment sous forme de caïeux, qui sont une division du bulbe. La plantation peut se faire dès l’automne si le sol n’est pas trop humide et si la variété le permet.

Cultiver l'échalote au potager en permaculture

Planter les bulbilles

Quand : de octobre à avril
Où : directement en place
Comment : Plantez les bulbilles en ligne tous les 15-20 cm, germe vers le haut (côté pointu) qui dépasse du sol. Choisissez un sol drainé, ou plantez les échalotes sur des buttes.

Au potager en carré

Cultiver l'échalote au potager en carré

Au balcon

Cultiver des échalotes en pot est tout à fait possible. Choisissez un pot de 30 cm de profondeur minimum. Arrosez lorsque la terre devient sèche.

En serre

Cultiver l’échalote en serre n’est pas pertinent puisqu’elles sont suffisamment rustiques et qu’elles restent longtemps en place.

Choisir les variétés d’échalotes

Choisissez les variétés de vos échalotes en fonction de la période de plantation.

Echalotes : Red Sun, Jermor, Longor.

Echalotes vivaces

La ciboule de Saint-Jacques peut également être appelée échalote perpétuelle car son goût s’en rapproche fortement lorsqu’elle est consommée crue. Comme la ciboule, on peut consommer son petit bulbe, mais ce sont surtout ses feuilles que l’on utiliser.

Place dans la rotation

L’échalote est une plante peu gourmande et se satisfait de l’amendement de la culture précédente. C’est donc un légume à inclure avantageusement en fin de rotation, comme l’ail et l’oignon.

Comment réussir ses échalotes en permaculture

Choisir un terrain drainé

Dans un sol trop humide, l’échalote risque de pourrir. Choisissez-lui un sol drainé, ou plantez-la sur des buttes.

Contrôler les herbes indésirables

Cultiver l’échalote au potager dure plusieurs mois. C’est pourquoi il est important de contrôler les herbes indésirables. Paillez l’interligne et passez régulièrement arracher les herbes en trop.

Récolter les échalotes

Les échalotes se ramassent lorsque le feuillage est pratiquement tout sec. Choisissez une journée ensoleillée pour les sortir, et laissez-les sécher au soleil 2-3 jours. Conservez-les dans un endroit frais et sec. Vous pouvez espérer récolter environ 1 kg par m².

Produire ses bulbilles

L’échalote se multiplie essentiellement par division du bulbe en plusieurs bulbilles. Gardez-en quelques-uns pour replanter l’année suivante et conservez-les dans un endroit approprié (sec et frais) avant plantation.

Les ravageurs des échalotes

Les échalotes subissent les attaques de la larve de la mouche de l’oignon. Elle s’attaque au feuillage et au bulbe provoquant également sa pourriture. Installez des filets pour contenir les attaques et pratiquez la rotation des cultures. Plantez-la à proximité des carottes : ces deux légumes repoussent réciproquement leurs prédateurs.

Cultiver l’échalote : en autonomie au potager

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 26 =