Cultiver le poireau en permaculture

Le poireau fait partie de la familles des alliacées, comme l’ail, l’oignon ou encore la ciboule. Cultiver le poireau au potager vous assure des récoltes toute l’année en fonction de la variété que vous choisissez. En effet, le poireau est rustique et supporte même les climats montagnards en hiver.

Semer le poireau

Semis au chaud

Les dates de semis varient pour chaque variété de poireau : reportez-vous aux indications de vos sachets.

Semer sous abri

Quand : de février à avril
Où : en caissette ou en godet
Comment : Semez les graines en poquet en les recouvrant à peine. Tassez légèrement. Eclaircissez : ne gardez que 2 à 3 poireaux par emplacement. Repiquer lorsqu’ils ont la taille d’un crayon.

Cultiver le poireau en permaculture au potager

Semer en place

Quand : de février à avril
Où : directement en place
Comment : Semez les graines en ligne en les recouvrant à peine. Tassez légèrement. Les graines de poireau germent lentement (15 à 20 jours). Eclaircissez : ne gardez que 1 poireau tous les 10 à 15 cm. Il vous faut alors butter les poireau au fur et à mesure de leur croissance.

Repiquer les poireaux

Le repiquage des poireaux est délicat. Commencez par habiller le poireau en coupant une partie des racines et des feuilles. Faites un trou d’environ 15 cm de profondeur, assez grand pour accueillir toutes les racines pointées vers le bas. Insérez le poireau profondément en prenant garde de ne pas recourber les racines. Seule une toute petite partie des feuilles reste visible. Plantez-les tous les 10 à 15 cm.

Au potager en carré

Cultiver le poireau au potager en carré

Au balcon

Vous pouvez cultiver le poireau sur votre terrasse ou votre balcon dans un substrat pas trop léger mais aéré. Choisissez un pot d’au moins 30 cm de profondeur.

En serre

La serre n’est pas nécessaire pour la culture du poireau.

Les variétés de poireaux

Poireaux d’été/automne : Jaune Gros du Poitou, Monstrueux de Carentan.
Poireaux d’hiver : Bleu de Solaise, de Saint Victor.

Le poireau perpétuel

Cultiver le poireau perpétuel (allium polyanthum ou allium ampeloprasum) au potager en permaculture est intéressant. Il se reproduit en effet seul et repousse à condition de couper les feuilles pas trop bas lors de la récolte. Il ne produit cependant pas de gros fût blancs et est donc utilisé en complément de la culture de poireaux.

Accompagner les poireaux

Eloignez les poireaux des autres alliacées. Plantez-les à proximité des carottes : ils éloignent leurs ravageurs respectifs.

Les repousses de poireaux

Pour une petite production, vous pouvez vous amuser à créer vos poireaux à partir des poireaux récoltés. Pour cela coupez votre poireau en laissant 1 cm au-dessus des racines. Mettez-le dans une coupelle d’eau les racines vers le bas. Changez régulièrement l’eau pour éviter le pourrissement du poireau. Repiquez-le en terre lorsqu’il atteint la taille d’un crayon.

Réussir les poireaux en permaculture

Repiquer avec précautions

Pour assurer une bonne croissance du fût du poireau, repiquez vos plants avec précautions.

Suivre la culture

Pour assurer le bon développement du poireau, buttez régulièrement vos pieds (surtout si le semis s’est fait en place) et coupez une partie du feuillage foncé lorsque le plant atteint une trentaine de centimètres.

Pailler au pied

Le poireau n’est pas gourmand en eau, mais souffre s’il en a trop peu. Arrosez régulièrement en période de sécheresse et paillez vos pieds pour conserver la fraîcheur (attention cependant aux moisissures). En hiver, installez des feuilles mortes au pied de vos poireaux.

Protéger le poireau

Un filet peut être installé pour protéger les poireaux des larves de la mineuse ainsi que de la mouche de l’oignon ou du ver du poireau.

Cultiver le poireau au potager

Récolter les poireaux

Les poireaux se récoltent au fur et à mesure des besoins lorsque le diamètre a atteint au moins 3 cm. Récolter les variétés d’été/automne avant que le froid hivernal ne s’installe. Les variétés d’hiver peuvent rester en terre jusqu’au printemps. Vous pouvez récolter environ 4 kg de poireaux par m² (environ 40 pieds).

Produire ses graines

Le poireau est allogame. Sa floraison, qui est particulièrement magnifique, a lieu la deuxième année de culture. Ne laissez fleurir que des pieds de la même variété simultanément, ou isolez plusieurs pieds et procédez à la pollinisation manuellement.

Les prédateurs des poireaux

Le poireau est sensible aux maladies cryptogamiques (rouille, mildiou). Eliminez immédiatement le feuillage atteint et pratiquez la rotation des cultures.

Les larves d’insectes sont plutôt friandes des poireaux. Il vous faut protéger vos poireaux au moyen d’un filet des voraces larves de la mineuse du poireau, de la mouche de l’oignon, ainsi que du ver du poireau (teigne). Si vos poireaux sont atteints, éliminez et détruisez immédiatement les éléments infectés.

Cultiver le poireau en permaculture : quantités pour être en autonomie

Cultiver le poireau en autonomie au potager

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 6 =