Cultiver l’épinard en permaculture

L’épinard fait partie de la famille des chénopodiacées. Il est récolté durant le printemps et l’automne essentiellement. Il arrête sa croissance lorsque le froid est trop intense, et la chaleur de l’été favorise sa montée en graines (excepté quelques variétés qui résistent). Pour cultiver l’épinard au potager et profiter de tous ses bienfaits, portez votre choix sur des graines adaptées à la saison.

Semer l’épinard

Semis au chaud

Les dates de semis varient pour chaque variété d’épinard : reportez-vous aux indications de vos sachets.

Semer sous abri

Le semis sous abri peut être utile en début de saison pour avancer la culture de l’épinard de printemps. Attention cependant à l’excès d’humidité qui favorise la fonte des semis.

Quand : en février
Où : En caissette sous abri
Comment : Semez les graines à la volée en les recouvrant d’1 à 2 cm de terre. Tassez moyennement et arrosez abondamment. Repiquez-les au potager lorsqu’ils ont quelques vraies feuilles.

Cultiver l'épinard en permaculture au potager

Semer en place

Quand : de mars à avril; puis de août à septembre
Où : directement en place, ou en caissette
Comment : Semez les graines en ligne en les recouvrant d’1 à 2 cm de terre. Tassez moyennement et arrosez abondamment. Les graines d’épinard germent en 5 à 15 jours. Eclaircissez : ne gardez qu’un pied tous les 15 cm.

Repiquer les épinards

Repiquez les épinards en pleine terre à partir du mois de mars dans un sol aéré. Si votre sol est trop lourd, plantez sur butte. Espacez les tous les 15 cm.

Au potager en carré

Cultiver l'épinard au potager en carré

Au balcon

Vous pouvez cultiver l’épinard en pot. Attention cependant aux chaleurs et à la montée en graines précoce : arrosez régulièrement vos pieds, sans pour autant les asphyxier. Prévoyez un pot d’au moins 20 cm de profondeur.

En serre

La serre permet de prolonger vos récoltes d’épinards, voir même à préserver vos plants pour qu’ils reprennent d’eux-mêmes en fin d’hiver suivant.

Quand : Semer en septembre.

Les variétés d’épinards

Epinards de printemps : Hâtif à grandes feuilles, Lagos
Epinards d’automne : Géant d’hiver, Monstrueux de Viroflay

Accompagner l’épinard

Au printemps, l’épinard fait partie des premières cultures. Pour les semis d’automne, placez-les à l’ombre de légumes plus hauts pour conserver un peu de fraîcheur au sol (haricots, tomates…). Si vous installez un voile ou un tunnel pour l’hiver, semez à côté d’autres légumes qui en auront besoin : mâche, laitues.

Les cousins des épinards

D’autres végétaux de la famille des chénopodiacées dont les feuilles se consomment comme des épinards peuvent compléter vos récoltes. Ainsi l’arroche et l’amarante résistent aux températures estivales. Le chénopode bon-henri quant à lui est une plante vivace très rustique et productive.

Réussir l’épinard en permaculture

Choisir les bonnes graines

Certain épinards sont sensibles à la montée en graines, d’autres sont sensibles au froid : choisissez une variété adaptée à la saison.

Surveiller les gastéropodes

Surveillez les limaces et escargots, particulièrement à la levée, qui se régalent des feuilles.

Arroser régulièrement

Arrosez régulièrement vos épinards pour éviter qu’ils ne montent en graines. Paillez vos pieds pour conserver la fraîcheur.

Protéger en hiver

L’épinard semé en été peut être récolté jusqu’à la fin de l’automne voir repartir en fin d’hiver l’année d’après s’il est bien protégé : prévoyez un tunnel ou une mini-serre.

Cultiver l'épinard au potager

Récolter les épinards

Les épinards se récoltent au fur et à mesure des besoins 1 mois après leur semis et jusqu’à la montée en graines ou à l’apparition du froid. Cueillez les feuilles périphériques en priorité, puis tout le pied en fin de culture. Vous pouvez cueillir environ 5 kg d’épinards par m².

Produire ses graines

L’épinard est dioïque et donc allogame stricte : les fleurs mâles ne sont pas portées par le même pied que les fleurs femelles. Vous devez donc isoler plusieurs pieds d’épinard de la même variété pour obtenir des graines spécifiques.

Les prédateurs des épinards

Les gastéropodes (limaces et escargots) se régaleront de vos épinards : patrouillez régulièrement pour ramasser les individus.

Dans un sol trop humide ou trop compact, prenez garde à la fonte des semis.

L’épinard est sensible aux maladies cryptogamiques (mildiou).

Cultiver l’épinard en permaculture : quantités pour être en autonomie

Cultiver l'épinard en autonomie au potager

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 7 =