Cultiver le céleri rave en permaculture

Le céleri rave et le céleri branche sont de la même espèce. Ce sont les différentes sélections de variétés qui ont créé deux légumes distincts. Pour le céleri rave, c’est la base de la tige renflée que nous consommons. Pratique, cultiver le céleri rave au potager vous promet des légumes pour tout l’hiver, à condition de le conserver dans un endroit adapté.

Semer le céleri rave

Semer au chaud

Semis au chaud
Cultiver le céleri rave en permaculture au potager

Quand : de avril à mai
Comment : Semer les graines en barquette en les recouvrant très légèrement de terreau. Garder le substrat humide. La durée de germination des graines de céleri rave est de 15 à 20 jours. Repiquer en godets quand les plants ont 4-5 feuilles.

Repiquer le céleri rave

Quand : à partir de mi-mai
Comment : Planter le céleri rave en pleine terre lorsque les risques de gelées sont écartés. Prévoir un écartement de 30 cm entre les plants. Le céleri rave aime les sols bien amendés (compost). Arroser abondamment à la plantation.

Au potager en carré

Cultiver le céleri rave au potager en carré

Au balcon

Les racines des céleris sont profondes. Prévoyez des pots de minimum 30 cm de profondeur. Veillez bien à ce que le céleri rave ne manque pas d’eau en arrosant régulièrement.

En serre

La serre est utile pour démarrer les semis de céleri-rave, avant de les repiquer en terre.

Choisir les variétés de céleri rave

Céleri rave précoce : Géant de Prague.
Céleri rave rustique : Monarch.

Le céleri perpétuel

La livèche, appelée également céleri perpétuel ou herbe à Maggi, est une plante vivace. Elle est idéale en permaculture pour remplacer le céleri en tant que plante condimentaire. Attention au dosage, son goût est très fort.

Comment réussir le céleri rave en permaculture

Semer au chaud

Les semis de céleri sont délicats. Si vous n’y parvenez pas, procurez-vous des plants.

Ne pas mouiller le feuillage

Les céleris sont sensibles à un champignon : la rouille (septoriose). Écartez bien les plants et ne mouillez pas le feuillage.

Arroser régulièrement

Un arrosage fréquent et régulier doit accompagner la culture du céleri rave au potager afin d’éviter une montée en graine anticipée. Paillez votre pied pour conserver l’humidité au sol et espacer un peu les arrosages.

Tailler le feuillage

Pour former une belle rave, enlevez les feuilles à la base ainsi que les radicelles lorsque la rave atteint la taille d’une balle de tennis.

Récolter le céleri rave

Le céleri rave se récolte 6 à 7 mois après semis, lorsque la rave est bien formée. Stocké convenablement, il a une belle durée de conservation et vous garantit des réserves pour l’hiver. Pour cela enlevez les tiges, les racines et la terre. Vous pouvez récolter environ 3 kg de céleri rave par m².

Produire ses graines de céleri rave

Le céleri est une plante allogame : elle ne peut se reproduire seule. Il faut donc plusieurs pieds de céleri en fleur pour produire des graines. De plus, c’est une plante bisannuelle sensible au froid : protégez-la l’hiver pour la voir fleurir la deuxième année de sa culture.

Les ennemis du céleri rave

L’ennemi principal du céleri est la rouille (septoriose), une maladie cryptogamique. Pour préserver vos plants, n’arrosez pas le feuillage et écartez vos plants suffisamment. Si un pied est tout de même atteint, éliminez-le immédiatement.

La larve de la mineuse du céleri (une petite mouche) peut avoir un impact fort sur les récoltes. Les feuilles se décolorent puis meurent, privant la plante de ressources pour faire grossir le bulbe. Un voile horticole permet d’empêcher la mouche de pondre sur votre production.

Cultiver le céleri rave en permaculture : en autonomie au potager

Cultiver le céleri rave en autonomie : quantité, nombre de plants, linéaire, surface pour une famille de 4 personnes

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 2 =