Construction d’un séchoir à plantes

Ça y est, vous avez décidé de consommer votre jardin, la forêt. Vous allez vite vous retrouver avec des plantes qui sèchent un peu partout chez vous. Alors si comme moi vous manquez de place, construisez un séchoir à plantes pour pouvoir conserver vos précieuses récoltes tout l’hiver. En fonction de la place que vous pouvez lui consacrer, le séchoir à plante sera totalement différent. Moi je vous présente mon modèle de séchoir à plante spécial petits espaces : compact, pratique et discret. Je suis sûre que vous lui trouverez une place !

Un séchoir à plantes, pourquoi ?

Le séchoir à plantes, ça a l’air sympa, mais il va servir à quoi ? Il va vous permettre d’utiliser les plantes de votre jardin toute l’année. Tisanes, cosmétiques, plantes médicinales, assaisonnement des plats : retrouvez le plaisir de votre jardin pendant l’hiver.  Ce séchoir, sans apport d’énergie, permet de sécher dans de bonnes conditions les végétaux fins : feuilles, fleurs, et certains champignons (chanterelle jaune ou cendrée, trompette de la mort). Les fruits possèdent un taux d’humidité important, ils doivent en général être séchés avec un séchoir électrique, ou mieux, avec un séchoir solaire.

Si vous ne savez pas quelle plante faire sécher, vous pouvez aller voir le guide jardinage mon massif à tisanes.

Séchoir à plante verveine

Quand l’utiliser?

Le séchage des plantes est optimal lorsque l’humidité de l’air est faible, et les températures pas trop basses. Si le taux d’humidité est trop important, les plantes devront rester plus longtemps, au risque qu’elles se détériorent (décoloration). Ma saison de séchage commence avec des récoltes ponctuelles : les fleurs de sureau en mai-juin, les bractées et fleurs du tilleul en juin. Puis, quand mes étages se libèrent, je passe aux récoltes qui se font en continu sur l’été : menthes, agastache, mélisse, fenouil, origan, verveine, achillée, lavande, feuilles de cassissier et framboisier, monarde, sauge, thym.

Où l’installer?

Séchoir à plantes

Le séchoir à plantes doit être installé à l’abri de la lumière directe du soleil, et dans un endroit sec. Pour des raisons de place, je l’ai installé à l’extérieur à un endroit toujours à l’ombre et à l’abri des intempéries. Ce n’est pas parfait car mes récoltes sont soumises à l’humidité de l’air extérieur: le séchage est plus ou moins long selon la météo, mais comme il coulisse, c’est à cet endroit qu’il ne dérange personne. (vous pouvez télécharger le plan et les étapes de construction en fin d’articles pour plus de précisions). Mes récoltes, une fois sèches, gardent une couleur bien verte pour les feuilles et colorée pour les fleurs.

Quand ranger ses récoltes ?

Séchoir à plante tisane verveine

Vous pouvez récupérer votre production sur le séchoir à plantes lorsque les feuilles ou les fleurs deviennent cassantes quand on les presse avec les doigts. Rangez alors votre récolte dans des pots hermétiques, à l’abri de la lumière. Puis usez de votre jardin tout l’hiver !

Téléchargez le PDF et suivez les instructions pour construire votre séchoir à plantes

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 4 janvier 2019

    […] Vous voulez savoir comment conserver vos plantes médicinales? Consultez mon article sur mon séchoir à plantes. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 2 =