Réchauffement climatique : les Saints resteront-ils de glace ?

Qu’est-ce que les Saints de glace ?

Les Saints de glace correspondent aux trois Saints des 11, 12 et 13 mai de l’ancien calendrier : Saint Mamert, Saint Pancrace et Saint Servais. Ils étaient invoqués par les jardiniers et les agriculteurs pour que le gel épargne leurs cultures.

Avant ces dates, les plantations ont encore des risques d’être soumises aux risques de gelées. En effet, les épisodes de chaleur qui ont déjà eu lieu avant ces dates peuvent déclencher les ardeurs du jardinier impatient de récolter des légumes estivaux. Mais des masses d’air froid peuvent encore atteindre nos latitudes en mai. Cette période de froid, combinée à un ciel dégagé (qui occasionne des pertes de chaleur plus importantes), peuvent provoquer un épisode de gel en mai qui peut être fatal pour nos légumes. C’est pourquoi les jardiniers qui habitent hors des régions douces (pourtours méditerranéen et atlantique) ont pris l’habitude de planter les légumes frileux une fois la période des Saints de glace passée.

Les Saints de glace ne sont en fait qu’une histoire de probabilités. Statistiquement, une fois que les 11, 12 et 13 mai sont passés, les périodes de gel sont très peu probables. Ainsi, les plantes potagères craignant le gel peuvent être plantées en pleine terre. Mais cette période peut-elle rester une référence face au réchauffement climatique et à la diminution des jours de gel annuels ?

Réchauffement climatique et les Saints de glace

Les légumes frileux

Chicorée rouge de vérone

Les légumes frileux ne supportent pas d’être exposés au gel, et cela peut avoir des conséquences sur vos récoltes. Le froid peut ainsi perturber, retarder, ou même compromettre vos rendements.

  • Certains légumes ne résistent pas au gel et vont périr (tout ou une partie de la plante) au cours de cet épisode.
  • Le froid peut déclencher la vernalisation et la montée en graine précoce de certaines bisannuelles (la chicorée, les oignons par une période de froid intense).
  • Les légumes frileux sont fragilisés et deviennent des cibles faciles pour les champignons et ravageurs.

Voici les principaux légumes qui doivent être plantés ou semés après les périodes de gel probables :

  • Chicorées
  • Cresson de para
  • Tomate
  • Poivron

  • Courge et courgette
  • Concombre
  • Basilic
  • Aneth
  • Physalis
  • Melon
  • Pastèque

Pour pouvoir avancer la récolte de certains légumes, semez-les en intérieur avant de pouvoir les planter en pleine terre.

Réchauffement climatique : les Saints sont-ils toujours de glace ?

Plante dans le gel

Alors que le nombre de vagues de chaleur en France est en forte augmentation, le nombre de jours de gel annuel est en nette diminution. En effet, selon météo France, il y aurait 3 jours de gel annuel en moins à Toulouse tous les 10 ans depuis 1951; 5 jours par décennie à Nancy.

Le changement climatique perturbe également les repères phénologiques des plantes. On observe une avance en moyenne de 8 jours sur la floraison de certains pommiers en Anjou pour la période allant de 1970 à 2013. La floraison du cerisier en Aquitaine a pour sa part une avance moyenne allant jusqu’à 13 jours. En champagne, les dates des vendanges ont lieu 2 semaines plus tôt qu’il y a 20 ans. Ainsi, tout semble montrer que le brusque changement climatique que nous vivons va avoir un impact sur nos pratiques culturales, que ce soit au verger ou au potager. Saurons-nous nous adapter ?

Cependant, les Saints de glace étant une question de probabilité, il faut plusieurs années de statistiques afin de pouvoir prévoir la date des dernières gelées. Rien ne garantit pour l’instant qu’il n’y ait plus d’épisodes de froids ponctuels ou localisés en plein mois de mai. En attendant, vous pouvez tout à fait prévoir un peu de surplus dans vos semis, et tenter de le planter plus tôt pour vous faire votre propre idée d’un effet du réchauffement climatique sur vos cultures.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 16 =