Bouturer les légumes

Bouturer les légumes au potager c’est avant tout passer un moment ludique avec ses légumes, et pourquoi pas le partager avec ses enfants. C’est en cuisinant des poireaux avec mon fils que la folie du bouturage est venue. Curieux des « poils » en bas du poireau, nous avons mis un morceau dans l’eau. C’est ainsi qu’est né notre premier légume bouturé. Sa réussite l’a poussé à vouloir bouturer les légumes de d’autres espèces. Si cela n’a pas toujours été une réussite, les jolies feuilles vertes qui se développent comme un jardin d’intérieur en plein hiver sont de toute façon une belle récompense.

Ce n’est bien évidemment pas une technique adaptée pour remplir votre potager, mais c’est en tout cas une façon ludique de jardiner et de continuer de tripoter des légumes en saison creuse. C’est aussi une belle façon pour fournir en légumes le petit potager des enfants.

La bouture est un mode de reproduction végétative qui fournit une plante identique à la plante mère (il n’y a pas de brassage génétique). Des cellules de la plante mère se transforment en racine à partir d’un morceau isolé de la plante (rameau, racine, feuille, bourgeon). C’est une technique bien adaptée aux vivaces, ou aux jardiniers qui s’ennuient l’hiver…

Quels légumes sont adaptés à la bouture?

Si les légumes racines (carotte, navet etc.) vous fourniront un joli petit jardin d’hiver avec leur feuillage lumineux qui se développe rapidement, il y a peu de chance de récolter de beaux légumes bien formés. Ce sont les tiges des légumes feuilles qui fournissent les meilleurs résultats (laitues, chicorées, choux), ainsi que les légumes bulbes de la famille des alliacées (ail, échalote, poireau, oignon). Les légumes fruits quant à eux ne se bouturent pas, mais la plante, oui. Il est par exemple très facile de bouturer une tige de plant de tomate.

Pour réussir vos boutures de légumes, il vous faut cependant bien respecter leur cycle de développement. Démarrez vos boutures lorsque c’est la saison, c’est à dire lorsque c’est une période propice au repiquage au potager de ce légume en particulier. Cette technique vous permet en fait de vous affranchir des semis.

Bouturer l'échalote au potager

Comment bouturer les légumes du potager

Préparer le morceau de légume

Les légumes feuilles

Lorsque vous préparez vos légumes en cuisine, récupérez la tige du légume (la partie charnue) avec un tout petit peu de la partie feuille dessus.

Les légumes bulbes

Pour bouturer facilement les poireaux, les échalottes et les oignons, conservez la base du légume idéalement munie de racines, surmontée de quelques millimètres de la partie bulbe (oignons, échalote) ou de la partie feuille (partie blanche du poireau). Quant à l’ail, récupérez juste le germe en conservant la base du bulbe.

Bouturer l'ail à partir du germe

Bouturer les légumes dans l’eau

La bouture en eau est facile. Il s’agit de tremper une partie de votre morceau de plante dans l’eau. Faites attention à ce que cette partie ne pourrisse pas en changeant l’eau régulièrement. Cependant, l’adaptation de la plante depuis l’eau vers la terre se fait non sans mal. C(est pourquoi n’attendez pas que les racines poussent trop avant de replanter vos légumes au potager.

Nous avons tenté de bouturer avec succès le chou de milan, la chicorée pain de sucre, l’ail, le poireau, l’échalote.

Bouturer les légumes directement en terre

Bouture du chou brocoli Early Purple Sprouting

La bouture des légumes en terre s’adresse plus aux végétaux herbacés (tiges tendres) et aux végétaux ligneux. Vous obtenez par exemple de très bon résultats avec les plantes aromatiques vivaces (lavande, menthe, agastache, thym), mais également avec les arbustes petits fruits (groseillier, cassisisser, casseillier). En ce qui concerne le bouturage des légumes, il s’agit plutôt de bouturer la tige qui porte le légume que le légume en lui-même (tige de tomate, de chou brocoli).

Plantez la tige munie de bourgeons (ou de quelques jeunes feuilles) dans un terreau léger ou directement en terre si celle-ci est drainante. Enlevez les fleurs s’il y en a. Gardez le substrat bien humide (mais pas détrempé). Lorsque le feuillage de votre tige se développe, c’est que votre bouture a pris. Si vous réalisez vos boutures en plein été, placez-les bien à l’ombre pour qu’elles ne déssèchent pas.

Je bouture pour ma part régulièrement mon chou brocoli Early Purple Sprout depuis deux ans. Je plante directement en terre une jeune tige verte. Et puis c’est tout. Je n’ai ainsi du le semer qu’une fois, mais je le récolte régulièrement.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Sophie dit :

    J’adore cette idée. J’ai hâte d’essayer ces expériences avec mes deux enfants. Merci.

    • Perpétuelle dit :

      Merci Sophie. C’est une technique simple, mais pas forcément efficace pour les légumes ;-). Ce sont dans tous les cas de très bons moments avec les enfants, de quoi leur faire découvrir les légumes sous une nouvelle forme !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 + 10 =